Tout travail mérite salaire. Considérée comme le gain monétaire perçu par le salarié en contrepartie de son travail, la rémunération occupe une place primordiale dans la société de consommation autant que les différents avantages accordés aux travailleurs.


Bien comprendre les avantages sociaux

La composante économique de la rémunération est de loin le facteur le plus important qui pousse chaque individu au travail. Au sein des entreprises, la gestion de la rémunération est du ressort des ressources humaines. Celles-ci doivent faire en sorte qu’elle soit la plus juste, la plus motivante, et la plus équitable possible. Pour se doter de meilleures compétences, une entreprise qui se veut performante doit développer les meilleurs politiques de rémunération. Celles-ci doivent être les plus complètes possibles. C’est pourquoi, à côté de la rémunération pécuniaire classique à savoir le salaire, les avantages sociaux occupent une place importante. Facteurs d’attraits, les avantages sociaux peuvent constituer l’élément décisif qui amènera un employé à travailler pour une société plutôt que pour une autre. Ils doivent donc être bien conçus. Les avantages sociaux constituent une rémunération indirecte accordée aux employés. Venant s’ajouter aux salaires, les avantages sociaux sont d’ordre multiple. Le plus souvent, ils portent sur les assurances : assurances maladies, assurances chômages, assurances invalidité, etc. Il peut aussi s’agir d’allocations de congés, d’avantages retraites ou encore de services aux employés. Au rang de ces services, peuvent figurer des services comme ceux de la conciergerie ou des crèches d’entreprises. On peut aussi citer les offres des comités d’entreprise. Les avantages sociaux peuvent également revêtir la forme d’assistance juridique ou de chèques cadeaux (chèques cadeaux naissance par exemple). Cela peut être également des tickets restaurant, des primes de transport… Toutefois, ces avantages peuvent également être monétaires. Entrent dans ce cadre, les divers primes et intéressements accordés aux employés en plus de leur salaire à titre individuel ou collectif. Il appartient à chaque entreprise de définir la structure des avantages sociaux qu’elle entend accorder en fonction de ses charges financières.

Pourquoi allouer des avantages sociaux ?

En plus d’attirer le personnel, les avantages sociaux jouent un rôle important quant à leur maintien dans l’entreprise. Il ne s’agit pas seulement en effet d’arriver à disposer d’un personnel compétent ; encore faudrait-il pouvoir le garder. Il faut donc fidéliser les salariés et les avantages sociaux contribuent à jouer ce rôle.
Par ailleurs, une entreprise qui dispose d’avantages sociaux conséquents prouve par cela à ses salariés qu’elle prend véritablement en compte leurs préoccupations et leur bien-être. Les avantages sociaux constituent donc une façon de développer chez les employés un réel sentiment de fierté et d’appartenance à l’entreprise. Ils seront ainsi amenés à donner le meilleur de leur rendement à l’entreprise. De plus, décharger de leurs préoccupations sociales, les employés se concentreront plus sur leur travail et seront plus performants. Les avantages sociaux constituent donc un excellent moyen de motivation à la portée des employeurs.
Enfin, proposer des actions solidaires, assumer sa RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) et proposer des innovations sociales sont également des moyens d’attirer les salariés mais aussi de donner une bonne image de son entreprise.